«

»

Imprimer ceci Article

Comment votre passé influence-t-il votre avenir

Vous avez encore droit à vos 4 étapes vers l'indépendance financière

 

Dans cet article je vais décortiquer 3 influences qui font que vous ne pouvez pas sortir de la pauvreté.

Vous vous demandez en quoi vous êtes différent des riches. Comment ça se fait qu’ils ont tout l’or du monde et que dans votre cas vous n’avez que quelques miettes ? Vous vous dites que c’est l’injustice, que le monde est mal fait et que cela a sûrement avoir avec la distribution de la richesse. Et c’est quelque part vrai. 60% des richesses produites vont au capital, 40% aux travailleurs. Bien-sûr, on peut inverser la tendance et c’est ce qu’il faut faire au niveau collectif. Ce qui permettra un monde plus juste, moins dépendant des gourous du marché qui ont perdu le sens des priorités du peuple.

Mais il y a un autre niveau très important. Le niveau individuel.

Le communisme a perdu parce qu’il n’a pas du tout intégré dans son systèmes ces pulsions individuelles qui nous gouvernent. Se préoccuper à minimum de soi n’est pas du tout injuste et anti-solidaire. On ne peut pas aider aux autres quand on est soi-même dans des grandes difficultés. J’expliquerai pourquoi dans un de mes prochains articles où j’aborderai la Pyramide de Maslow.

Le but de ce blog est de partager ce qui m’a permis de dire adieu à mes problèmes. Montrer par mon propre exemple aux personnes en situation de pauvreté qu’il est possible de s’en sortir. J’envisage justement les actions à faire sur les 2 tableaux : individuel et collectif. Sinon l’émancipation des personnes pauvres est impossible.

Je vous ai présenté une question que se posent beaucoup de pauvres et dans un instant je vais expliquer comment la résoudre. Mais tout d’abord laissez-moi vous présenter 3 influences qui font que vous êtes pauvre aujourd’hui.

La programmation verbale contient tout ce que vous avez entendu lorsque vous étiez jeune. En quels termes parlaient vos parents et votre entourage de l’argent ? Je parie tout simplement qu’il était la source de tous les maux.

L’exemple reçu : c’est tout ce que vous avez vu lorsque vous étiez jeunes. Comment vos parents et votre entourage se comportaient avec l’argent devant vous ? Dépensaient-ils leur argent ou l’économisaient-ils. Est-ce qu’ils investissaient ou pas ?

Les incidents spécifiques : quelles expériences vous avez vécu dans votre jeunesse ? L’argent est-il associé dans votre esprit à une souffrance ou un sentiment de bonheur ?

Je viens d’expliquer les 3 niveaux qui vous ont programmé et qui vous ont amenés là où vous êtes aujourd’hui. Et dans un instant je vais vous dire ce qu’il faut faire pour en finir avec votre mauvaise situation financière.

Si seulement vous aussi vous pouviez ne plus compter le moindre sous que vous avez.

Imaginez les courses aux magasins où vous pouvez prendre une marque parce qu’elle vous plait et non parce qu’elle est la moins chère. Vos sorties plus fréquentes ou les restaurants où vous pouvez commander le plat que vous avez envie. Tout cela est à votre portée. Je vous explique tout de suite ce qu’il faut faire.

Comme je l’ai déjà dit dans cet article : « Pourquoi vous n’êtes pas responsables de votre pauvreté », Il faut pouvoir changer vos croyances face à l’argent. Car votre programmation détermine ce que vous pensez, vos pensées déterminent vos émotions, vos émotions déterminent vos actes et vos actes vous mènent à vos résultats. Changez la racine et vous aurez d’autres résultats.

Je vais partager sur ce blog ce que j’ai appris sur les croyances qu’ont les riches. Cela permettra de vous mener vers l’émancipation.

 Vous vous intéressez à la population en situation de pauvreté ? Faisons plus connaissance.

Découvrez mon expérience en cliquant sur l'image ci-dessous :

10 préjugés sur les pauvres en accès immédiat

Lien Permanent pour cet article : http://www.anatoleliovine.be/comment-votre-passe-influence-t-il-votre-avenir.html

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.