«

»

Imprimer ceci Article

Les 3 niveaux de conscience du besoin d’argent

Vous avez encore droit à vos 4 étapes vers l'indépendance financière

Dans cet article je décortique 3 réflexes quand on a besoin d’argent.

Vous vous dites souvent que vous manquez d’argent. Que vous en avez besoin et ce besoin ne vous sort pas de la tête. J’ai besoin de plus, je n’arrive pas à tenir, ah ! si j’en avais plus je ferai ci, je ferai ça. Quand vous voyez un bel objet que vous avez envie d’acquérir vous vous dites que vous n’avez pas les moyens.

Vous considérez le peu d’argent que vous touchez du CPAS, du chômage ou de la mutuelle comme quelque chose qui vous ai dû, un peu comme si c’était votre salaire et à chaque fois que ces montants baissent vous vous indignez.

Ce que je viens d’expliquer est le premier niveau de conscience du besoin d’argent celui qu’ont beaucoup de personnes en situation de pauvreté et dans un instant j’expliquerai 2 manières de faire des personnes riches mais d’abord j’aimerai éclaircir quelques détails.

Il est tout à fait dans l’intérêt des personnes pauvres de se battre pour l’augmentation des droits sociaux. C’est une revendication qu’il faut défendre à tout prix.

Le niveau des allocations actuel ne dépasse même pas le niveau du seuil de pauvreté, qui est de 60% du revenu médian du pays, ce qui plonge tout individu qui rencontre des problèmes graves ou pas, des problèmes passagers ou non (que cela soit au niveau de son emploi, de sa santé ou autre) dans une situation délicate.

Cette personne devrait consacrer énormément de temps à ce que j’appelle le simple fait de vivre. C'est-à-dire que des actions banales comme s’acheter des vêtements, se nourrir ou payer ses médicaments prendraient beaucoup plus d’énergie qu’à une personne qui a des moyens. Des choix cruciaux devront être faits dû aux ressources limitées de l’individu, ce qui l’empêcherait de se concentrer sur des choses vraiment importantes pour résoudre ses problèmes.

Cette précision faite, voyons maintenant le processus qui se passe dans la tête des personnes riches quand celles-ci se rendent compte qu’elles manquent d’argent. En voyant un bel objet dans une vitrine elles remplacent systématiquement la phrase « Je ne peux pas me l’offrir ! » par la phrase « Comment puis-je me l’offrir ? ».

Les personnes riches savent que tout argent vient des autres et que pour en avoir il faut offrir aux gens de la valeur en échange. Cela peut prendre une multitude de formes différentes, les riches savent comment rentabiliser les connaissances et les compétences qu’ils possèdent. Ils offrent une solution à un besoin, à un problème que rencontrent les gens. C’est donc le deuxième niveau de conscience face au besoin d’argent.

Je ne vais pas aller par 4 chemins et je vais vous révéler le troisième niveau de conscience. Il s’agit des gens qui se concentrent sur ceux qui offrent des solutions aux autres, ils leur offrent alors les moyens financiers de mettre leurs projets en œuvre. Pour avoir ce niveau de conscience il faut d’abord gagner beaucoup d’argent en maitrisant le deuxième niveau.

Je suis persuadé que le deuxième niveau est à votre portée. Réfléchissez à comment vous pouvez rentabiliser vos savoirs, savoir-être et savoir-faire et posez vous la question de savoir quelle solution de valeur vous pouvez offrir aux autres.

 Vous vous intéressez à la population en situation de pauvreté ? Faisons plus connaissance.

Découvrez mon expérience en cliquant sur l'image ci-dessous :

10 préjugés sur les pauvres en accès immédiat

Lien Permanent pour cet article : http://www.anatoleliovine.be/les-3-niveaux-de-conscience-du-besoin-dargent.html

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.