«

»

Imprimer ceci Article

Pauvreté infantile chez nous

Vous avez encore droit à vos 4 étapes vers l'indépendance financière

Dans cet article vous allez découvrir la définition de la pauvreté infantile en Europe.

Vous vous dites que la pauvreté infantile ça concerne les pays en voie de développement. Que c’est la conséquence des famines et des conflits loin de nos contrées. Pourtant elle existe aussi en Europe.

La pauvreté ne se limite pas à un problème de bas revenus.

Ne pas vivre dans un logement décent, ne pas avoir accès à un enseignement de qualité, aux soins de santé, ne pas avoir les mêmes opportunités que les autres, ne pas pouvoir participer à la société sur un pied d’égalité dans son propre pays c’est aussi être un enfant pauvre.

EAPN et Eurochild ont travaillé sur cette question avec comme aboutissement un livret qui s’appelle « Vers le bien-être des enfants en Europe ». Le document commence par la définition suivante :

Un enfant vit en situation de pauvreté si le revenu et les ressources disponibles pour son éducation sont insuffisants au point de l’empêcher d’avoir un niveau de vie considéré comme acceptable dans la société dans laquelle il vit et suffisant pour garantir son bien-être émotionnel et physique ou son développement. En raison de la pauvreté, cet enfant et sa famille peuvent se trouver défavorisés de multiples manières […] cet enfant est souvent exclu des activités sociales, sportives, récréatives et culturelles qui sont la norme chez les autres enfants. Son accès aux droits fondamentaux peut être restreint, il peut faire l’expérience de discriminations et de stigmatisations […].

Ma première idée était de m’en inspirer pour créer des articles avec tout le contenu qu’il y a dans cette brochure ce, avant que je me rende compte que ce document est téléchargeable sur internet.

Ce document est très bien fait et je trouve que redire avec mes mots ce qui est écrit dedans est tout simplement inutile.

Si la pauvreté des enfants vous intéresse et que vous avez envie d’en savoir plus vous pouvez télécharger le document entier en allant sur ma page facebook.

Quant à moi, j’ai eu la chance de connaître l’abondance matérielle à l’âge de mon enfance. Ce n’est que quand je suis venu en Belgique que j’ai appris ce que c’est de ne pas avoir de sous, vers le début de mon adolescence.

J’ai donc très bien connu les 2 tableaux : le privilège d’un enfant venant d’une famille aisée financièrement et la stigmatisation d’un adolescent dont la famille n’a plus un sous.

J’entends des travailleurs sociaux dire qu’il y a des gens qui même après être passé par la case « Je n’ai plus un rond » retrouveront toujours une aisance financière plus tard parce qu’ils ont des ressources nécessaires pour rebondir. Et qu’il y en a d’autres qui avec toute l’aide du monde retomberont toujours dans la pauvreté.

 Vous vous intéressez à la population en situation de pauvreté ? Faisons plus connaissance.

Découvrez mon expérience en cliquant sur l'image ci-dessous :

10 préjugés sur les pauvres en accès immédiat

Lien Permanent pour cet article : http://www.anatoleliovine.be/pauvrete-infantile-chez-nous.html

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.