«

»

Imprimer ceci Article

Stigmatisation des pauvres

Vous avez encore droit à vos 4 étapes vers l'indépendance financière

Dans cet article vous allez apprendre comment lutter contre la stigmatisation des pauvres.

Vous entendez toujours les mêmes discours dans les médias dès qu’il s’agit des personnes pauvres. Ce sont des fainéants, ils sont responsables de ce qui leur arrive, se sont des fraudeurs, ils ne font jamais rien comme les autres…

Vous avez marre de cette situation. Vous ne vous retrouvez pas du tout dans l’image que projettent les télévisions et les radios et vous vous demandez au fond de vous qu’est-ce qu’il y a de différent entre vous et le reste de la population ?

J’ai moi-même été pauvre durant des nombreuses années. Puis j’ai continué à fréquenter ce milieu et je suis stupéfait du décalage qu’il y a entre la représentation des pauvres dans les médias et leur vraie situation.

Le quotidien des pauvres

Mais quelle est donc leur vraie situation ? Prenons un petit exemple de la vie quotidienne pour voir ce qui différencie véritablement celui qui a de l’argent de celui qui n’en a pas. Une bête action comme celle de s’acheter des chaussures.

Rien de compliqué pour celui qui a des sous. Il va dans un magasin et achète. Qu’est-ce qui se passe du côté de celui qui n’a pas d’argent ? Une décision aussi simple que d’acheter une paire de chaussure demande plus de réflexion.

C’est un budget élevé et souvent il faut sacrifier quelque chose d’autre en échange. Ils ne peuvent pas tout se permettre durant le même mois. J’ai parfois l’impression qu’ils sont réduits à gérer leur budget et qu’ils ont le temps de ne faire que ça de toute leur journée.

Ils n’arrêtent pas de calculer, de chercher les prix les moins chers sans nécessairement privilégier la qualité et le long terme.

J’ai pris un exemple bénin mais en fait les décisions que les pauvres doivent prendre tous les jours sont beaucoup plus graves. Ça va entre se nourrir et se chauffer, payer le loyer ou acheter des médicaments.

Ce qu’il y a de plus étonnant, ce que les personnes en situation de pauvreté trouvent des solutions. Ce qui est bien dommage ce que toute leur énergie est consacrée au fait de gérer la matérialité du quotidien.

Peut-on résumer la vie au simple fait de faire en sorte d’avoir assez de sous pour tenir jusqu’au mois suivant ? Où passe leur côté citoyen et la participation à la société ? Ils n’ont tout simplement pas la force après leur journée faite de choix qui peuvent s’avérer cruciaux à la moindre erreur de calcul.

Pour lutter contre la stigmatisation des pauvres il faut changer les images véhiculées ainsi que le vocabulaire associé aux personnes en situation de pauvreté.

La prochaine fois qu’on vous traite de fainéant ayez en tête que vous prenez je ne sais pas combien de fois plus de temps à faire des choix là où quelqu’un d’autre prend quelques minutes. Vous vous épuisez là où celui qui a de l’argent peut même prendre du plaisir.

Conclusion

Briser les fausses représentations que se fait la population, les politiques et les médias est une des conditions pour tendre vers l’émancipation

 Vous vous intéressez à la population en situation de pauvreté ? Faisons plus connaissance.

Découvrez mon expérience en cliquant sur l'image ci-dessous :

10 préjugés sur les pauvres en accès immédiat

Lien Permanent pour cet article : http://www.anatoleliovine.be/stigmatisation-des-pauvres.html

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.