«

»

Imprimer ceci Article

Votre job : chômeur

Vous avez encore droit à vos 4 étapes vers l'indépendance financière

Dans cet article j’explique pourquoi votre job c’est chômeur à temps plein.

Vous courrez sans cesse entre l’ONEM le Forem, le CPAS, la mutuelle… Vous devez remplir les papiers et les rendre à temps. Vous devez prouver que vous êtes entrain de chercher de l’emploi. Vous devez prouver que vous correspondez bien aux critères pour bénéficier d’une aide quelconque.

Avez-vous déjà pensé au temps que cela prend de justifier le fait qu’on est pauvre ? Cette justification s’ajoute à l’énergie que vous consacrez au simple fait de vivre, ce que j’explique plus en détail dans mon article «Stigmatisation des pauvres».

Une fois qu’on a de l’argent on peut vivre à peu près comme on l’entend. Personne ne viendra regarder la qualité de votre logement. Personne ne se souciera de savoir si vous vivez seul ou en couple. Personne ne vous dira comment vous devez dépenser votre argent…

Et quand vous êtes dépendant d’un revenu de remplacement c’est comme si les assistants sociaux avaient le droit de savoir tout ce que vous faites, vous devez rendre des comptes.

Le pauvre citoyen modèle

Ce qui m’étonne le plus c’est que vous devez être des citoyens modèles et toujours prendre les meilleures solutions possibles à quelque problème que ce soit. Comme si les pauvres n’avait pas le droit à la déprime, à être tenté par faire quelques achats superflus comme tout bon consommateur qui se respecte. L’énervement est aussi à prescrire.

Bref, toutes les mauvaises humeurs et mauvais comportements, qui ne sont que passagers pour les gens qui ont de l’argent, puisqu’une dépense peut les réconforter et faire passer la pilule, prennent des proportions énormes chez les personnes en situation de pauvreté parce qu’elles sont surveillés jour et nuit. Une colère, même justifiée, devant une assistante sociale peut avoir de grosses conséquences.

J’ai parfois l’impression qu’un bénéficiaire du Revenu d’Intégration Sociale ou un chômeur doit mériter son argent. Il faut enlever l’image des allocataires sociaux qui ne veulent que profiter du système. C’est loin d’être la majorité. Quelle est donc l’image qu’on doit avoir en tête ?

L’image de gens qui à un moment donné de leur vie ont eu une difficulté dans la vie et qui n’ont pas d’autres solutions que de demander leurs droits. Croyez-moi, certains se sentent rabaissés à aller demander de l’argent à un CPAS. C’est un moment que beaucoup de personnes vivent mal.

D’ailleurs il faut savoir que statistiquement il y a beaucoup plus de gens qui ne savent pas faire les démarches nécessaires pour obtenir des allocations que de gens qui font de la fraude fiscale. C’est à se demander quelle doit être la priorité de notre gouvernement.

L’automatisation des droits est une condition très nécessaire pour tendre vers l’émancipation.

 Vous vous intéressez à la population en situation de pauvreté ? Faisons plus connaissance.

Découvrez mon expérience en cliquant sur l'image ci-dessous :

10 préjugés sur les pauvres en accès immédiat

Lien Permanent pour cet article : http://www.anatoleliovine.be/votre-job-chomeur.html

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.